snowkite

Comment s’habiller en snowkite ?

Choisir ses habits pour le snowkite n’est pas une mince affaire ! On doit faire face à des conditions météo très variés et à une forte transpiration due à l’effort. Puis pire que tout, une fois que vous faite une pause, vous vous retrouvez tout transpirant avec un vent glacial…Donc vous l’aurez compris c’est pas simple de trouver un compromis qui fonctionne dans tous les cas.

Après quelques années d’essais, achat de plusieurs vestes de ski, de pantalons, de polaires, de doudounes, de bonnets,… J’ai enfin trouvé un compromis qui me convient bien pour s’habiller chaudement sans péter de chaud dans l’effort et sans péter de froid ensuite. J’ai aussi pas mal discuté avec les montagnards, le guides et les vendeurs de magasins spécialisé.

Avant de tout lire mon premier conseil serait le suivant, il vaut mieux commencer la session en ayant un peu froid que le contraire, car vous aller vite vous retrouver en sur chauffe sinon 😉

Sous vêtement :

Pour ce qui est des sous-vêtement, il faut à tous prix éviter le coton. Le coton absorbe l’humidité et une fois humide il est froid, donc c’est la crève assuré !!! Il faut un sous vêtement thermique en polyester, Odlo en fait des très bon, mais aussi Falke, Alti , Decath… Ne prenez pas les version très chaudes, au contraire prenez les versions light d’été, le but de ce sous vêtement est de tenir chaud (off course) mais surtout d’évacuer l’humidité… Donc pour le haut du corps prenez un modèle manche longue et pour le bas un caleçon court suffit pour les conditons jusqu’à 10c et prenez un caleçon long pour les températures plus froides
J’ai aussi tester les sous marques de sous vêtement pas cher, l’effet est le même, mais ça vieillis très mal donc pas forcément une bonne affaire.

L’autre nouveauté dans ce domaine, c’est la laine de mérinos. Les sous vêtements sont encore plus chaud, et surtout après quelques heures de ride, ils ne sentent pas le phoque mal rasé. Le désavantage que j’ai trouvé est qu’après un gros effort, ils sèchent moins vite que leurs copains en polyester.

Astuce :

Si vous faites du kite avec un accès en randonnée, c’est pas mal d’avoir un sous vêtement thermique de rechange. Comme ça quand vous arrivez au bas du spot après votre rando, tout transpirant, vous changez le sous vêtement et vous éviterez la période transi de froid parce que tout doit sécher.

La deuxième couche :

Pour la deuxième couche, toujours pas de coton, une polaire suffit, elle assurera la couche isolante, si vous avez toujours chaud, une micro polaire suffira, si vous avez toujours froid prenez là plus épaisse, mais ne mettez jamais 2 polaire, ou 2 pulls, ou…Le but est de faire une couche d’air tout en laissant passer la transpiration.

L’autre possibilité c’est la doudoune en plume, prenez les modèle très léger prévu pour être en sous-couche. La grosse doudoune de type expédition polaire pourrait vous servir si vous envisager de rider à partir de -20c, ça sert aussi à vous tenir au chaud durant la pause.

Il faut aussi le gros pulls en laine de grand mère, faut évoluer !!! (Bien que la laine est un des rares matériaux qui gardes ses propriétés calorifique même mouillé cf: les marins)

La dernière couche :

Ca c’est la couche la plus cher, mais la plus importante aussi…
La veste. Il faut (faudrait…) une veste en Goretex sans aucune doublure, les modèles Goretex 3 couches ou XCR sont parfait.
Le modèle paclite est en général hyper minimaliste, pas de soufflet pour la neige sur le bas de la veste, pas de soufflet sur les manches non plus. On peut resserrer la veste et c’est tout. Penser donc à prendre des gants assez long et un pantalon avec des brettelles qui remonte plus haut, comme ça pas d’inflitration de neige en cas de chute.
Il existe aussi des veste en Goretex avec plus d’accessoire (poche, soufflet,…) Evitez juste la doublure intégrée ou alors supprimer la couche en polaire sinon vous aurez trop chaud…

Pour ce qui est du harnais, vous aurez la possibilité de le mettre par dessus la veste et le pantalon ou de le mettre en dessous et il faudra alors faire coudre un passage pour faire sortir la boucle de harnais.

Pour ce qui est du pantalon, il suffit souvent d’une seule couche, un modèle en Goretex est idéal, mais veillez à ce qu’il soit renforcer un peu sur les fesses et sur le bas histoire de limiter les déchirures en cas d’impact. Si votre pantalon est doublé, pas besoin de mettre un sous vêtement long, si il ne l’est pas cela dépend de la température…

Les gants

Trois type de gants:

  •  Les modèles à doigts, fin et souple, idéal pour les conditions pas trop froides et pour le freestyle.
  • Les modèle à doigts, en Goretex, idéal pour les conditions froides. Le Goretex évacue bien votre transpiration.
  • Les moufles Goretex, idéal pour les grands froids.

Dans tous les cas, les gants qui remontent loin sur la veste sont plus adaptés surtout dans les conditions poudreuses.

Notre conseil, si vous être très frileux/se :

Mettez un sous gant en soie et ensuite utilisez un paire de moufle c’est nettement plus chaud et parfaitement compatible avec le maniement de la barre.

Les chaussettes

Un bon modèle de ski ou de snowboard fera parfaitement l’affaire, ne prenez pas un modèle trop chaud, donc pas trop épais. Si vous avez froid aux pieds, cela viens certainement de vos chaussures, il doit y avoir un point de pression qui vous coupe le sang (Trop petites, trop grande, trop vielles).

Il existe une multitude de façon de customiser vos chaussures de ski ou de snowboard, chaussons thermoformable, déformation de la coque de la chaussure, semelles sur mesures, et enfin pour les plus frileux, semelles et chaussures chauffantes.

Le bonnet :

WTF !! Quel bonnet ?!? Pour faire du snowkite on mets un casque !! Dans la majorité des cas (0 à -15 C) c’est largement suffisant, en dessous il existe des bonnets très très fin qui se glisse sous le casque (On en trouve aussi au rayon vélo des magasin de sport). Ne mettez pas un gros bonnet sous le casque, car le casque se retrouvera trop haut sur votre tête et en cas d’impact vous serez moins protégé (Sauf si vous avez acheté un casque spécifique d’une à deux taille au dessus).

Pour le choix du casque, n’oubliez pas de prendre vos google avec et de vérifier que tout est bien compatible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *